Flexibilite

Mécanisme d’ajustement

Le mécanisme d’ajustement permet à RTE de moduler les niveaux de la production, de la consommation et des échanges pour assurer en permanence l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité. Il est fondé sur des offres faites par les acteurs d’ajustement, sélectionnées selon la préséance économique au regard du besoin identifié.

De plus en plus d’ajustements en provenance de l’étranger

En 2016, le volume global des ajustements est en hausse par rapport à l’an passé pour atteindre 7,63 TWh. Il représente environ 1% du total du volume d’activité des responsables d’équilibre. En particulier, les volumes d’ajustements en provenance de l’étranger sont en forte hausse (1,93 TWh d’ajustement contre 1,33 TWh d’ajustement en 2015).

Le nombre de situations tendues sur le mécanisme d’ajustement augmente en raison des mouvements sociaux chez des producteurs jusqu’en septembre. En dehors d’une journée en décembre, il n’y a pas de situation tendue pour l’équilibre offre-demande sur le mécanisme d’ajustement pendant les périodes où le prix de marché est élevé en fin d’année. En effet, le mécanisme de responsable d’équilibre incite les acteurs à rester équilibrés, sous peine de payer des écarts à un prix encore supérieur au prix de marché.

NB : on considère qu’une situation est tendue du point de vue de l’équilibre offre-demande lorsque RTE génère un ou plusieurs messages de manque d’offres concernant le mécanisme d’ajustement (alertes ou modes dégradés) afin que les acteurs complètent leurs offres.