Marchés

Les prix de marché sont très volatils en Europe

Prix spot moyens sur les bourses de l’électricité en 2016

France

36,75 €/MWh

Allemagne

28,98 €/MWh

Belgique

36,62 €/MWh

Pays-Bas

32,25 €/MWh

Grande-Bretagne

49,12 €/MWh

Espagne

39,67 €/MWh

Italie (PUN)

42,77 €/MWh

Suisse

37,88 €/MWh

Nord Pool (système)

26,91 €/MWh

Sources: Bourses européennes de l’électricité (pour l’Italie: Prezzo Unico Nazionale ou PUN)

Au cours des huit premiers mois de l’année, les prix de marché sont au plus bas depuis plus de dix ans. Ceci s’explique par des cours de combustibles fossiles toujours très faibles et par la croissance des productions renouvelables dans certains pays d’Europe, notamment en Allemagne. Des prix négatifs sont enregistrés outre-Rhin pendant 97 pas horaires contre 2 pas horaires en France.
Les prix spot connaissent à partir de l’automne une hausse très importante dans toute l’Europe et de nombreux épisodes de pics de prix sont observés en France, en Grande-Bretagne, en Belgique et en Suisse. Cette situation s’explique par une disponibilité historiquement basse du parc nucléaire français à partir de septembre ainsi que des indisponibilités de longue durée sur des tranches nucléaires suisses (en particulier au second semestre) et belges (au dernier trimestre). La fermeture au printemps 2016 de plus de 4 GW de centrales charbon en Grande-Bretagne contribue également à la fréquence des pics de prix. Dans le même temps, les cours du charbon et du gaz en Europe augmentent et retrouvent leur niveau respectivement de 2014 et de début 2015.
Le prix atteint un maximum de 874 €/MWh en France le lundi 7 novembre de 18h à 19h et dépasse 100 €/MWh pendant 75 pas horaires (contre 6 pas horaires en 2015). En Grande-Bretagne, le plafond de 999 £/MWh (soit 1 174 €/MWh) prévu par les bourses britanniques est atteint le jeudi 15 septembre à 20h (heure française).

Le couplage des marchés garantit une utilisation optimale des capacités d’échanges

Le couplage journalier par les prix de marché améliore l’efficacité économique du système électrique européen. Il permet de créer une zone d’échange unique, et par conséquent des zones de prix identiques lorsque les capacités d’interconnexion ne limitent pas les échanges transfrontaliers. Depuis une dizaine d’années, le marché français a été successivement couplé avec la plupart des marchés d’Europe de l’Ouest. La région couplée sera étendue dans les années à venir vers l’Est de l’Europe.
Des situations de convergence remarquables sont régulièrement enregistrées, comme par exemple le 19 janvier 2016 entre 13h et 14h : les prix sont alors identiques du Portugal à la Finlande.

Carte image - extention progressive couplage.pdf - Adobe Reader
Carte image - situation de convergence_1.pdf - Adobe Reader

Hausse de la convergence des prix dans la région CWE


Les taux de convergence entre le prix français et ceux des pays voisins sont en hausse sur toutes les frontières couplées. En particulier, la convergence des prix dans la région CWE progresse pour atteindre 35% contre 19% en 2015.
Les spreads moyens entre le prix français et les prix italien et espagnol se réduisent en partie grâce à l’augmentation des capacités d’échanges sur ces frontières.